Proverbes 31:30-31

V.30(a) La grâce (charme) est trompeuse, et la beauté est vaine (passagère)

 Dans le monde aujourd’hui, on aime la beauté extérieure ! L’apparence extérieure.

Une femme peut être jolie, belle, avoir du charme, mais ce verset dit que ses qualités sont :

  • Trompeuses et passagères
  • C’est une beauté superficielle, ce n’est pas l’essentiel.

1 Pierre :24,25 « Car toute chair est comme l’herbe, et toute sa gloire comme la fleur de l’herbe. L’herbe sèche, et la fleur tombe, mais la parole du Seigneur demeure éternellement ».

  • La beauté est comparée à une fleur qui apparaît, qui a de l’éclat, mais au bout du compte, à la fin du jour, elle disparaît avec toute sa beauté.
  • La louange qui porte sur l’extérieur est éphémère. Attention, cela ne veut pas dire qu’il faut négliger l’aspect extérieur !

La  femme vertueuse ne négligeait pas l’aspect extérieur (V. 22 : revêtue de fin lin et de pourpre), mais ce n’était pas l’essentiel, le plus important pour elle.

1 Pierre 3 :3,4 « Ne cherchez pas à vous rendre belles par des moyens extérieurs, comme la façon d’arranger vos cheveux, les bijoux d’or ou les vêtements élégants. Recherchez plutôt la beauté de l’être  intérieur (caché dans le cœur), la parure impérissable  d’un esprit doux et paisible, qui est d’une grande valeur aux yeux de Dieu !«

La beauté intérieure de l’âme et de l’esprit, voilà la véritable beauté !

  • Qui a plus de valeur que les perles.
  • Qui résiste à l’action du temps, ne vieillit pas, « impérissable ».
  • Elle ne fait même que s’épanouir à mesure que le temps passe !

Si nous sommes belles à l’intérieur, nous serons belles automatiquement à l’extérieur !

Il ne sert à rien d’avoir une belle parure extérieure et avoir un esprit de dispute !

Ne cherchons pas à nous rendre belles de l’extérieur, mais prenons le temps de nous faire belles à l’intérieur ! (Combien de temps passons-nous dans la salle de bain pour nous préparer ?)

V.30(b) Mais la femme qui craint l’Eternel est celle qui sera louée ! (Voilà la clé !)

  • C’est parce que c’est une femme qui craint l’Eternel, qu’elle mérite autant de louanges !

La crainte de Dieu : ce n’est pas la peur ! Mais c’est un sentiment de respect, d’admiration , de révérence, de loyauté, de dévotion, d’obéissance.. C’est avoir conscience de l’autorité de la personne (Dieu) à qui nous voulons faire plaisir !

Exemple, pour expliquer la crainte de Dieu aux enfants : c’est la décision, la résolution de ne pas faire attrister (pour aucune raison que ce soit !) Dieu, que nous aimons tant et coulons honorer !

  •  C’est une femme authentique, intègre
    • C’est une vraie femme de Dieu
    • Elle craint Dieu dans son cœur (aime Dieu, adore Dieu, a confiance, obéit, sert (fait tout ce qu’elle peut pour ne pas l’attrister !)
    • Elle a une vie consacrée à Dieu

Voilà ce qui fait de cette femme sa vraie BEAUTÉ (cette beauté qui a plus de valeur que les perles !)

  •  C’est parce que c’est une femme qui CRAINT L’ETERNEL :
    • Qu’elle mène si bien sa vie et son foyer, que tout lui réussit !
  •  La femme qui ne craint pas Dieu et ne le respecte pas, aura peut être une bonne apparence, mais elle ne portera pas de fruits véritables et durables dans sa vie ni dans sa maison ! À quoi peut nous servir la réputation, la beauté, la richesse si notre foyer s’écroule ou si notre mari/nos enfants ne sont pas heureux ?
  •  Mais la femme qui craint l’Eternel est celle qui sera louée !
    • C’est une caractéristique indispensable pour une femme qui mérite les éloges citées plus haut !
    • Il semble que le livre des Proverbes se conclu de la même manière qu’il débute : « La crainte de l’Eternel est le commencement de la sagesse » (Proverbes 1 :7)
  • On ne peut pas acquérir la sagesse si on refuse de craindre le Seigneur !

Cette femme vertueuse l’avait bien compris.

Proverbes 22 :4 « Le fruit de l’humilité, de la crainte de l’Eternel, c’est la richesse, la gloire et la vie «

Proverbes 15 :33 « La crainte de l’Eternel enseigne la sagesse, et l’humilité précède la gloire. »

  •  L’humilité et la crainte de l’Eternel vont ensemble ! On ne peut pas dire qu’on craint le Seigneur, qu’on l’adore, lui fait confiance, lui obéit, le sert et en même temps être plein d’orgueil et égoïste !

C’est une femme humble, qui craint l’Eternel !!!